50 expressions populaires autour de la nourriture (Dernière Partie)

MaximaMaxi’Citations

Terminons notre route cette semaine, avec les 15 dernières définitions de notre liste d’expressions populaires autour des aliments.

La langue française est encore très riche d’expressions courantes sur le sujet, et  vous en retrouverez certainement quelques unes dans les prochains articles du blog…

Mais cette semaine, appréciez tout en saveur le dernier volet de notre sélection !

Bonne découverte.

36. Être fermé comme une huître

« Être fermé comme une huître » s’utilise lorsque quelqu’un se braque, et qu’il devient difficile de communiquer avec cette personne; Cela signifie par définition ne pas être ouvert, comme l’huître qui se referme si elle se sent agressée.

37. Avoir la patate

« Avoir la patate » renvoie à un certain tonus et signifie qu’une personne est en très bonne condition physique et mentale. S’utilise pour quelqu’un qui est en forme, qui a le moral et est dynamique.

38. Casser du sucre sur le dos de quelqu’un

« Casser du sucre sur le dos de quelqu’un » signifie « dire du mal de quelqu’un en son absence »; C’est en quelque sortes lui faire du tort dans son dos.

39. Partir comme des petits pains !

« Partir comme des petits pains » signifie « très bien se vendre »; L’expression s’emploie lorsqu’un produit s’écoule ou se vend très facilement, on dit alors que ça part comme des petits pains.

40. Rentrer dans le lard

« Rentrer dans le lard » est une expression familière, le mot lard faisant allusion au ventre de quelqu’un (en référence à la couche de graisse qui se trouve entre la peau et la chair du porc). L’expression s’utilise lorsqu’une personne agresse une autre personne, en lui portant atteinte physiquement.

41. Pleurer comme une madeleine

« Pleurer comme une madeleine » s’emploie pour parler de quelqu’un dont les pleurs sont excessifs, voir exagérés; Cela signifie « pleurer beaucoup, sans pouvoir s’arrêter ».

42. Être serrés comme des sardines

« Être serrés comme des sardines » fait référence aux sardines dans leur boîte de conserve, qui sont collées et manquent d’espace; L’expression s’utilise pour dire qu’on est entassés les uns contre les autres sans pouvoir bouger.

43. Pédaler dans la choucroute

« Pédaler dans la choucroute » est une expression qui tient son origine dans le cyclisme, étant utilisée lorsqu’un coureur n’a plus assez de ressources pour avancer et se met à pédaler sans efficacité; L’expression s’emploie désormais couramment pour parler de quelqu’un qui ne parvient pas à produire un travail, ou qui n’avance plus dans ses actions.

44. C’est pas de la tarte !

« C’est pas de la tarte » signifie « ce n’est pas facile » (le mot tarte étant ici employé comme quelque chose de simple à réaliser).

45. Ôter le pain de la bouche

« Ôter le pain de la bouche » signifie « retirer à quelqu’un quelque chose qui lui était essentiel », ou bien « le priver de quelque chose »; Le pain est ici une référence symbolique, il faisait partie autrefois des besoins essentiels du peuple.

46. Avoir la moutarde qui monte au nez

« Avoir la moutarde qui monte au nez » veut dire qu’on est à la limite de s’énerver. L’expression s’emploie au sujet d’une personne qui va bientôt se mettre en colère, ou qui risque de changer d’attitude (en similitude avec une personne qui peut manifester une certaine réaction en mangeant de la moutarde).

47. Être une quiche

« Être une quiche » signifie familièrement « être mauvais(e) », dans un champ d’action donné.

48. En faire tout un fromage

« En faire tout un fromage » signifie « aggraver une situation », « faire toute une affaire de quelque chose qui n’est pas très important ». En analogie avec le travail fourni pour réaliser un fromage : au départ il s’agit de simple lait, qui va ensuite se complexifier pour devenir autre chose (du fromage). L’expression s’emploie donc pour dire que l’on transforme quelque chose de simple en quelque chose de compliqué.

49. Prendre de la brioche

« Prendre de la brioche » s’utilise familièrement pour dire « prendre du ventre »; C’est une image qu’on utilise pour dire à quelqu’un que son ventre est rebondi, à l’instar de la brioche !

50. Ce n’est pas ma tasse de thé !

« Ce n’est pas ma tasse de thé » signifie « ce n’est pas ce que je préfère ». L’expression ayant certainement ses origines au Royaume-Uni, s’emploie pour parler d’un domaine ou d’une activité en particulier, et pour dire que cela nous convient peu.