Cappuccino, Macchiato, Américano… 16 variantes de cafés et leurs secrets !

MaximaMaxi’Actus0 Comments

Vous êtes adepte du petit noir, mais au regard de certaines cartes au comptoir vous ne savez pas quoi choisir tant le choix de cafés est large ? N’ayez plus d’inquiétude, nous allons vous éclairer sur ces différentes appellations et variantes de café, et vous ne serez plus perdus quand on vous laisse l’embarras du choix sur un menu ! Découvrez ce petit guide, et maîtrisez enfin toutes les facettes du café. Décliné à l’infini, corsé ou allongé, il n’aura plus de secret pour vous au moment de le commander !

À l’exception du café filtre (qui comme son nom l’indique se prépare à base de café moulu déposé dans un filtre sur lequel vient couler de l’eau chaude), les autres cafés se préparent en général sur la base de l’espresso pour être ensuite déclinés à l’aide d’ingrédients supplémentaires et dans des proportions variables (lait, mousse de lait, etc…). Cappuccino, Macchiato, Américano… tous ces cafés diffèrent donc malgré la similitude des ingrédients. Voici comment et pourquoi :

1/ CAFÉ FILTRE

Café classique le plus populaire, préparé en laissant couler lentement l’eau chaude dans un filtre contenant du café moulu : À l’origine, on utilisait une chaussette en guise de filtre !

2/ ESPRESSO

Café court qui tient son origine en Italie, préparé à partir d’une petite quantité d’eau bouillante dans laquelle s’infusent les grains de café moulus. Il est très corsé et on l’obtient avec des machines à espresso (par percolation), l’avantage étant la rapidité de préparation.

3/ CAFÉ AMÉRICAIN ou AMERICANO

Café allongé , dilué avec de l’eau chaude; C’est une variante de l’espresso, arrivée d’Amérique, compromis entre l’espresso jugé trop corsé et le café filtre classique.

4/ CAFÉ LUNGO

Café à base de grains torréfiés, donc riche en goût. Il faut compter une double dose d’eau chaude pour une même quantité de café.

5/ MACCHIATO ou CAFÉ NOISETTE

Espresso avec une cuillère de mousse de lait.

6/ CON LECHE (ou « café renversé »)

Espresso dilué avec du lait chaud.

7/ CAFÉ AU LAIT

Espresso allongé avec du lait chaud (vache, soja…) et de la mousse de lait.

8/ FLAT WHITE

C’est un espresso additionné de son équivalent en lait chaud.

9/ LATTE

Pour les amateurs de lait, c’est un mélange d’espresso avec double dose de lait chaud et un peu de mousse de lait. Il se consomme plutôt dans un bol.

10/ BREVE

Sa composition s’apparente au latte, mais il faut remplacer le lait chaud par de la crème.

11/ CAPPUCCINO

Café italien préparé à partir d’espresso, de lait chaud et de mousse de lait, en quantités égales. L’équilibre doit être sa force. On peut l’agrémenter de chocolat ou de cannelle en poudre.

12/ MOKACCINO

Mélange d’espresso, de chocolat, de lait chaud et de crème fouettée, il est préparé délicatement et peut convenir le matin comme le soir. Appelé aussi « moka », il est apprécié pour son onctuosité.

13/ CAFÉ IRLANDAIS

Espresso, sucre granulé, crème fouettée et whisky irlandais.

14/ CAFÉ BRÉSILIEN

Espresso, sucre granulé, crème fouettée, Grand Marnier et liqueur de café, pour combiner digestif et café !

15/ ICED COFFEE (ou café glacé)

Se prépare avec trois doses de café filtre, une dose de café crème, du sucre, et des glaçons jusqu’au dessus du verre !

16/ AFFOGATO

Traditionnel en Italie, c’est un espresso bien chaud versé sur une glace vanille. On peut aussi l’agrémenter d’une liqueur alcoolisée. On peut le considérer comme un « café-dessert ».

Bonus :

CAFÉ GOURMAND

Faisant office de dessert, c’est un café de type le plus souvent espresso, mais accompagné de mignardises sucrées.

Focus sur les variétés :

CAFÉ ARABICA

Cultivé principalement en Amérique du sud, en Colombie ou au Brésil, il tient son origine en Ethiopie. Café de qualité, son goût est plutôt acide et fruité, et il est faible en caféine. C’est le plus répandu, le plus produit, et le plus apprécié. (Quelques exemples : Mokka, Maragogype, Java, Bourbon, Nacional…)

CAFÉ ROBUSTA

Rapporté du Congo Belge (Zaïre), son origine est en Afrique centrale, est son rendement est élevé. Café au goût amer, il est plutôt tonique et costaud. (Quelques exemples : Niaouli, Indénié, Kouillou, Congenis…)

Le café se décline donc selon différents modes de préparation et sous diverses formes, qui peuvent avoir pour origine les traditions ou les cultures. Mais il suscite aussi beaucoup de créativité. Alors si vous aussi vous êtes des adeptes du café, n’hésitez pas à devenir des passionnés-inspirés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *